Connexion
Télécharger

Une souris verte

Une souris verte qui courait dans l’herbe
Je l’attrape par la queue
Je la montre à ces messieurs
Ces messieurs me disent :
trempez la dans l’huile,
trempez la dans l’eau
Ça fera un escargot tout chaud
Je la mets dans mon chapeau
Elle me dit qu’il fait trop chaud
Je la mets dans mon tiroir
Elle me dit qu’il fait trop noir
Je la mets dans ma culotte
Elle me fait trois petites crottes
Je la mets là dans ma main
Elle me dit qu’elle est très bien

Variante 

Je l’envoie dans son école
Elle me dit “j’en ai ras le bol”
Je la mets dans son petit lit
Elle me dit “je dois faire pipi”

Ajouté à la base le 29 août 2022

Par : L'équipe CANTO

Histoire du chant

Une souris verte est une chanson enfantine connue en France, datant du XVIIIe siècle ou de la fin du XVIIe siècle.

Il existe de nombreuses variantes pour la fin de cette chanson.

Origine incertaine

Les origines de cette chanson sont obscures. Les interprétations qui ont été proposés doivent être appréhendées avec une très grande prudence. On a ainsi prétendu que ses paroles absurdes seraient l’allégorie d’une initiation alchimique. Une telle explication est cependant peu probable.

Une autre hypothèse avancée est que la fameuse « souris verte » ferait référence à un soldat vendéen. Traqué par des soldats républicains pendant la guerre de Vendée, il aurait été torturé à mort (l’huile et l’eau feraient référence aux supplices de l’huile bouillante et de la noyade)3. Cette hypothèse est elle aussi très sujette à caution. Elle ne s’est répandue dans les médias (et notamment sur Internet) qu’à partir des années 2010. Les sites qui la soutiennent sur Internet se copient tous les uns les autres, sans jamais citer des folkloristes ou des historiens de la chanson française à l’appui de leurs affirmations. En outre, aucun ouvrage spécialisé n’a cité Une Souris verte parmi les nombreuses chansons engendrées par la Révolution française.

Une version non documentée ferait référence à la chasse aux sorcières que l’on menait au bûcher. La souris serait une femme, accusée de sorcellerie et essayant d’échapper à ses bourreaux. On la jugerait alors coupable (je la montre à ces messieurs) et l’enduirait d’huile et d’eau avant de la mener au bûcher.

Source Wikipédia

Application gratuite

Découvrez aussi

Axuri beltza

Le peuple

J’ai perdu le do de ma clarinette

A Jeanne d’Arc

Neguaren zai

En avant les petites bedaines

O, dü lìewer Augüschtin

Bella Bionda

Raubmord bei Paris

Le soldat français

Titre de la vidéo *
Description
Importez ou enregistrez votre vidéo *
Votre vidéo ne doit pas dépasser 100 Mo. Retouchez là si nécessaire.
Visibilité de la vidéo *

Vous souhaitez avoir accès à l'intégralité du contenu ? Soutenez Canto en vous abonnant

L’abonnement donne accès à la lecture des partitions à leur téléchargement en format PDF, au téléchargement des carnets de chants en PDF ainsi qu’à la lecture en mode hors ligne sur mobile et tablette.

Vous souhaitez avoir accès à l'intégralité du contenu ?

ou