Connexion
Télécharger

When Johnny Comes Marching Home

When Johnny comes marching home again
Hurrah! Hurrah!
We’ll give him a hearty welcome then
Hurrah! Hurrah!

The men will cheer and the boys will shout
The ladies they will all turn out
And we’ll all feel gay

When Johnny comes marching home.
The old church bell will peal with joy
Hurrah! Hurrah!
To welcome home our darling boy,
Hurrah! Hurrah!

The village lads and lassies say
With roses they will strew the way,
And we’ll all feel gay

When Johnny comes marching home.
Get ready for the Jubilee,
Hurrah! Hurrah!
We’ll give the hero three times three,
Hurrah! Hurrah!

The laurel wreath is ready now
To place upon his loyal brow
And we’ll all feel gay

When Johnny comes marching home.
Let love and friendship on that day,
Hurrah, hurrah!
Their choicest pleasures then display,
Hurrah, hurrah!

And let each one perform some part,
To fill with joy the warrior’s heart,
And we’ll all feel gay
When Johnny comes marching home

Ajouté à la base le 31 décembre 0000

Par : Pia G

Histoire du chant

When Johnny Comes Marching Home (ou When Johnny Comes Marching Home Again) est une chanson populaire américaine datant de la Guerre de Sécession qui exprime le désir des populations de voir s’achever la guerre afin de retrouver leurs familles et leurs amis.

La mélodie est reprise de Johnny, I Hardly Knew Ya, une chanson populaire irlandaise antiguerre datant vraisemblablement du début du xixe siècle.

L’origine exacte de cette chanson reste toutefois incertaine.

Les paroles de la version When Johnny Comes Marching Home sont dues à Patrick Gilmore, un compositeur et chef de fanfare d’origine irlandaise qui vécut aux États-Unis après 1848.

Il les écrivit lors de la Guerre de Sécession, en 1863, alors qu’il servait dans l’armée de l’Union. La chanson est probablement dédiée à sa sœur Annie Gilmore qui priait pour voir revenir sain et sauf de la guerre son fiancé John O’Rourke, capitaine d’artillerie légère de l’Union.

Cette chanson était chantée aussi bien par les civils attendant le retour de leurs proches partis combattre que par les soldats des deux camps. Bien que nettement plus héroïque que le chant d’origine, Johnny, I Hardly Knew Ya, les paroles ne sont pas bellicistes, mais elles mettent l’accent sur la joie du retour au foyer.

Application gratuite

Découvrez aussi

Frères du port

A rustaghja

La Font del Gat

Le pont de Morlaix

Fabrikarbeiterlied

Anicouni chaouani

Vogel fiks

Feu de Bois

Chanter la mer et les marins

Les gars de la Rochelle

Titre de la vidéo *
Description
Importez ou enregistrez votre vidéo *
Votre vidéo ne doit pas dépasser 100 Mo. Retouchez là si nécessaire.
Visibilité de la vidéo *

Vous souhaitez avoir accès à l'intégralité du contenu ? Soutenez Canto en vous abonnant

L’abonnement donne accès à la lecture des partitions à leur téléchargement en format PDF, au téléchargement des carnets de chants en PDF ainsi qu’à la lecture en mode hors ligne sur mobile et tablette.

Vous souhaitez avoir accès à l'intégralité du contenu ?

ou